Notre approche

    Les Petits Atomes a pour vocation le développement personnel de l’enfant par le biais des sciences.

    Nous accompagnons les enfants dans la connaissance de la Nature par des ateliers scientifiques.

    Les enfants sont actifs: ils mènent des expériences, manipulent ou jouent. Lorsque cela est plus compliqué (comme observer un atome), des histoires leurs sont contées et leur imagination est sollicitée. Nous écoutons leur ressenti, leurs hypothèses, leur approche (“comment feriez-vous pour savoir si…?”). Ils sont encouragés à poser les questions qui peuvent naturellement survenir suite aux activités: tous leurs “pourquoi ?” sont les bienvenus.

    Les ateliers débutent ainsi par une activité concrète, qui sert de support à un jeu de questions/réponses les conduisant vers la formulation d’hypothèses.

    Nous nous adaptons aux enfants, l’objectif étant qu’ils s’approprient l’atelier.

    Les Petits Atomes fut créé au croisement de plusieurs intentions:

    • éveiller et passionner les enfants pour les sciences, dès leur plus jeune âge;
    • leur faire prendre confiance en leurs capacités, tout particulièrement en mathématiques;
    • oser aborder des notions fondamentales s’ils y sont réceptifs et donner une culture générale scientifique;
    • faire accepter que l’expérience et donc l’erreur font intrinsèquement partie de la démarche scientifique;
    • éviter le recours aux écrans, de plus en plus décriés par les récentes études sur la cognition;
    • relativiser le mythe du génie solitaire: les découvertes majeures sont le fruit d’un important travail d’équipe et l’aboutissement de nombreuses contributions antérieures;
    • valoriser l’imagination, qui a toute sa place dans les sciences, pourvu que l’on ait la bonne démarche pour valider ses intuitions;
    • aider à envisager les mathématiques comme un langage à part entière comprenant l’exactitude logique; une nouvelle paire d’yeux, un sixième sens permettant de mieux voir la Nature;
    • dans un monde en mutation accélérée, où l’on craint d’être dépassé par l’intelligence artificielle, développer l’adaptabilité, la confiance en soi et l’intuition est primordial; les mathématiques y contribuent grandement;
    • dès le plus jeune âge, insister sur la transversalité entre les disciplines scientifiques: pourquoi cloisonner sciences du vivant, physique et mathématiques ?


    Les commentaires sont clos.