Expériences de chimie à faire à la maison

    Il existe de nombreuses expériences de chimie amusante pour enfants réalisables chez soi.

    Elles abondent sur le web. Mais sont-elles toutes inoffensives ?

     

    Qu’est-ce qu’une expérience sans danger ?

    Les critères d’une expérience à 95% non dangereuse (les 5% restants correspondant à l’imagination sans limite des enfants) sont les suivants :

    • partir de produits (réactifs) non dangereux, ingérables sans danger ;
    • induisant une réaction non dangereuse (qui ne dégage pas trop d’énergie) – mais spectaculaire quand même !
    • pour obtenir à l’arrivée des molécules non dangereuses (mieux vaut éviter de créer des solutions corrosives, des gaz toxiques invisibles et inodores…), qui puissent être ingérées.

     

    Les bases d’une expérience spectaculaire

    S’il n’existe pas un nombre infini d’expériences satisfaisant à ces conditions, voici quelques basiques et leurs variantes:

    • faire en sorte d’obtenir un dégagement gazeux (CO2 ou O2) et le piéger dans du liquide vaisselle ou de la gélatine pour obtenir du volume (sans oublier d’ajouter des colorants!);
    • faire réagir le bicarbonate de soude avec le vinaigre (réaction acide/base) vous permettra d’obtenir du CO2 très rapidement ;
    • accélérer la décomposition du peroxyde d’hydrogène (l’eau oxygénée) vous permettra d’obtenir du dioxygène (O2) plus rapidement encore, mais l’eau oxygénée est irritante et la réaction est exothermique;
    • côté couleurs, tester le PH d’une solution grâce au jus de chou rouge permet de faire apparaître un bel éventail;
    • rompre la tension de surface d’un liquide est très ludique;
    • faire réagir le savon avec du gras est un principe repris dans l’expérience lait+savon+colorants…

     

    Ce que l’on trouve sur le web

    Les kits de chimie amusante qui proposent de spectaculaires vidéos sur le web comptent sur la sagacité (et la responsabilité!) des parents, avec certaines expériences potentiellement dangereuses.

     

    Précautions

    Prenez donc toujours garde et interrogez-vous sur la réaction: produit-elle de la chaleur, ou l’inverse ? Peut-elle devenir explosive ? Produit-elle des gaz potentiellement nocifs, inflammables ? Les produits de la réaction sont-ils nocifs ? Que se passerait-il si une flamme venait accidentellement à passer par là ? En clair: maîtrisez-vous (vraiment) bien de A à Z ?

    Les commentaires sont clos.